5 idées pour inspirer et réussir vos fêtes de fin d’année

Où fêtera-t-on? Que mangera-t-on ? Qui sera là ? Comment mettre du piquant ? Plus vite on répondra à ces questions, plus on aura le temps de peaufiner les détails et de créer une fête réussie.

 

Oui, c’est possible d’organiser des fêtes réussies avec un minimum de stress, dans la sérénité, la paix et l’harmonie. Le secret repose sur quelques trucs et astuces qui se résument en trois mots : planification, proactivité et enthousiasme.

1.  Se créer un comité

Réussir une fête demande plusieurs compétences que l’on trouve difficilement dans une seule et même personne. Pour se donner toutes les chances, on forme une petite équipe de 2 ou 3 personnes qui se complètent.

Le petit miracle dans ma famille, c’est que mes sœurs et moi les regroupons toutes à nous trois : créativité, leadership, action, souci du détail, enthousiasme et empathie.

Avec une petite équipe complète, chacun aura du plaisir à prendre charge une partie de l’organisation de la fête.

2.  Sondez et élaborez une thématique

Heureusement, aujourd’hui,  on consulte tout le monde en un rien temps grâce à  Google et Doodle.  Valider ses idées et ses concepts et proposer une fête démocratiquement élue par la majorité est le meilleur moyen de créer l’engagement.

Ouvrez la possibilité aux commentaires et demandez de s’identifier pour faciliter la communication.  Brassez les idées avec un, avec l’autre; notez celles  qui surgissent dans la rigolade et paf ! un thème s’imposera de lui-même, comme une évidence.

Chez les Tremblay comme chez les Harbour, les fêtes de famille les plus mémorables ont vu naître une petite idée géniale au moins un mois à l’avance.

Quelques inspirations

Puisque Noël est une fête de partage, les buffets « Pot Luck » ou, en bon français, « à la fortune du pot » font les meilleurs réveillons. Quand on est créatif, ce buffet amène toujours de belles découvertes.

Pourquoi pas un PotLuck à thème ?

Choisir une culture culinaire que tout le monde aime ou aimera découvrir.

Volez la vedette avec un aspic au saumon fumé moulé dans une forme de circonstance.

Cuisine autochtone, thaïe, chinoise, italienne par exemple, d’un chef bien-aimé, ou cuisiné à partir d’un produit du terroir.

Une dégustation ?

Les dégustations amènent aussi leur lot de découvertes réjouissantes pour l’épicurien en nous. Le traditionnel quatuor vins-fromages-pain-pâtés se convertit facilement en dégustation bières-jerky-biscottes-fromages ou, cocktails-huîtres-saumon fumé-croustilles.

J’entends déjà ma mère scander contre la surabondance des plats et la trop grande fortune du pot !

On se vêtit de façon rigolote?

Party pyjamas, vêtements à brillants, mode disco, des années 20 ou aux vêtements à l’envers en passant par un lot de perruques ou de lunettes rigolotes pour photos mémorables.

On s’active avec La turlute des little Delisle, une danse en ligne, un jeu de société ou l’incroyable karaoké.

Les idées abondent; il ne reste qu’à les lancer. Et quel que soit le thème retenu, il est toujours très drôle de voir chacun arriver avec une dose de créativité pour pimenter le party.

 3. Petites aubaines  à surveiller

Les pharmacies et les boutiques regorgent d’aubaines à tout moment.

Commandez par courriel un chèque-cadeau de La Boucanerie ou un produit de la boutique en ligne.

Pour en profiter, évitez les achats de dernière minute. Il y aura tant de choses à penser en décembre. Établissez dès maintenant votre liste et, surtout, fixez un budget !

Évitez l’impulsivité dans les prochaines semaines. Faites des achats réfléchis. Demandez-vous : en ai-je vraiment besoin?

Commencez tôt à garnir vos bas de Noël et à planifier vos cadeaux d’hôtesse.

4.  Garnir le congélo!

Pour une table toujours bien garnie à chaque occasion qui se présente, on commence à faire des réserves. Plus on cuisine tôt, moins on a la mi-décembre épuisée. Et comme il est réconfortant de voir arriver décembre avec un congélateur bien rempli!

Il est temps de macérer ses gâteaux de Noël.
Cette recette du chef Jean Paré ressurgit tous les novembres du petit fouillis de recettes personnelles de ma mère.

Ce gâteau ne fait pas l’unanimité. Plusieurs en ont une sainte horreur mais, adepte ou pas, il faut savoir qu’il possède une longue et riche histoire de tradition et de saveurs.

Issu des confins du Moyen âge, le gâteau aux fruits est entré au Canada avec les Anglais qui le confectionnaient avec du suif (graisse de bœuf).

Dans un premier temps réservé aux grandes occasions, ce savoureux gâteau aux milles ingrédients compose les tables de Noël des familles francophones depuis les  années 1950.

Pour vous inspirer, des recettes de tradition et de saveur pour le congélateur :  pâtés à la viande, cretons, beignes aux patates.

5.  Faire un échange de cadeaux électronique

Depuis que les enfants sont grands, les échanges de cadeaux, chez nous, on adore, tout simplement !  Ils préservent l’esprit de partage, évitent la surconsommation et contentent notre plaisir de donner.

Heureusement maintenant, tout peut se faire en ligne. Voici trois sites de pige électronique parmi nos préférés.

https://www.pikkado.com/home/fr

http://www.cadoh.net/

http://avoscadeaux.com/

C’est si simple! On fixe un prix maximum et chacun peut inscrire ses suggestions de cadeau.

Lire aussi : des idées pour préparer son réveillon.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire